Forte Augmentation du Nombre de Femmes dans l’Industrie de l’Hôtellerie

hotellerie

Depuis l’annonce du plan Saudi Vision 2030 et un programme de diversification pour l’emploi, le tourisme et l’accès des femmes sur le marché du travail, le Royaume d’Arabie saoudite est l’un des marchés mondiaux à la plus forte croissance dans l’industrie de l’hôtellerie.

Le groupe hôtelier Hilton est l’une des sociétés y jouant un rôle actif. Comptant plus de dix hôtels dans six villes différentes et 2 500 employés dans le Royaume, Kamal Ajami, vice-président du groupe en Arabie saoudite a déclaré à Arabia Now: «Nous voyons de plus en plus de femmes intéressées par l’industrie et postuler à des offres d’emploi au sein du groupe Hilton. Nous pensons que c’est principalement dû à une meilleure connaissance des métiers de l’hôtellerie ainsi qu’aux efforts de la Commission saoudienne du tourisme et du Patrimoine national dans la promotion de l’emploi au sein de l’industrie».

L’une de ces femmes est Ghana Alamdar, chef de banquet pour Hilton en Arabie saoudite. «Le secteur de l’hôtellerie est la nouvelle tendance en Arabie saoudite. Vous devez commencer maintenant pour devenir les futurs leaders et directeurs», a t-elle déclaré.

Kamal Ajami, vice-président du groupe Hilton dans le Royaume, a déclaré à Arabia Now: «Nous avons vu une augmentation du nombre de  femmes employées de 20% entre 2015 et 2016, 35% entre 2014 et 2015 50% de 2013 à 2014. Ces chiffres sont également le résultat d’une stratégie afin de mieux communiquer sur nos offres d’emploi».

Mr Ajamia ajouté: «Notre stratégie consiste généralement à prendre contact, préparer et employer des femmes dans l’industrie hôtelière en Arabie saoudite. Discuter avec les candidates dans des salons pour l’emploi, universités et centres d’emploi. Nous les invitons à visiter nos hôtels pour qu’elles aient un aperçu du travail à effectuer, des stages et des formations. Vous voulons leur permettre d’atteindre leurs objectifs professionnels».

Ce qui aide aussi le recrutement du groupe Hilton dans le Royaume est le fait d’avoir été élu comme première société dans les deux derniers classements des «meilleures entreprises où il fait bon travailler» en Arabie saoudite. Le groupe hôtelier place également beaucoup d’importance à responsabiliser les jeunes, en développant leurs compétences et en les sensibilisant aux carrières de l’hôtellerie. La philanthropie est aussi importante pour Hilton qui participe à des projets de bénévolat afin d’améliorer la vie des jeunes grâce à plus de 1 500 projets communautaires dans le monde entier.

Au cours de son interview avec Arabia Now depuis Djeddah, Kamal Ajami a déclaré: «Nous nous sommes engagés à fournir aux membres de notre équipe les compétences et la formation nécessaires pour réaliser leur potentiel. Nos programmes de formation et de développement tels que Hilton University, qui compte plus de 2 500 cours gratuits en ligne, sont de renommée internationale et leaders sur le marché. Nous voulons aider les femmes à progresser vers des postes de direction. Nous nous concentrons aussi sur la création d’une proposition de valeur attrayante afin que nous puissions attirer des talents féminins».

«Ce que j’aime dans le secteur de l’hôtellerie, c’est le mélange culturel, l’esprit de famille, les défis quotidien et tout ce que j’apprends. L’avantage de travailler pour une société multinationale comme Hilton, c’est qu’avec le développement de la région, cela nous donne l’opportunité d’évoluer», a déclaré Ghada Alamdar.

Avec de plus en plus de femmes dans des postes de direction au sein des entreprises du Royaume, Hilton s’engage fermement à atteindre leurs objectifs. Le vice-président d’Hilton en Arabie saoudite, Mr Ajami, a déclaré à Arabia Now: «Nous nous efforçons de fournir aux talents féminins une expérience unique, une éducation de renommée internationale et les aider à se réaliser. Hilton s’engage à engager des leaders féminins dans ses hôtels du Royaume». Ceci est une bonne nouvelle pour les femmes saoudiennes et l’industrie du tourisme de manière générale.