Possible Collaboration entre le Royaume et la Banque Mondiale

Banque Mondiale

Le roi Salmane ben Abdelaziz al Saoud a reçu le docteur Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, en marge des récentes réunions de l’OPEP à Riyad. Les deux leaders ont discuté des possibilités de collaboration entre le Royaume et la Banque mondiale, qui seraient en phase avec les objectifs de Vision 2030.

Le docteur Kim a salué le plan Saudi Vision 2030 et exprimé le souhait de la Banque de participer à la réalisation des objectifs du plan. Vision 2030 a pour but de diversifier l’économie d’Arabie saoudite en augmentant les revenus non pétroliers du Royaume.

Le Président de la Banque Mondiale offre son aide et soutien au plan Vision 2030.

Ils ont également discuté des opportunités de collaboration pour des opérations de reconstruction au Yémen. Le docteur Kim a exprimé la volonté de la Banque de coopérer avec le Royaume et d’autres états membres du Conseil de Coopération du Golfe (CCG) pour aider le Yémen à surmonter sa crise actuelle et répondre aux besoins vitaux du peuple yéménite.

Plusieurs hauts fonctionnaires saoudiens ont assisté à la réunion, y compris le prince héritier Mohammed ben Nayef ben Abdelaziz, vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur; le docteur Ibrahim ben Abdelaziz Al-Assaf, ministre d’État et membre du Cabinet; Khalid ben Abdulrahman Al-Issa, membre du Cabinet et chef de la Cour Royale; Mohammed bin Abdullah Al-Jada, ministre des Finances; le docteur Ahmed ben Abdulkarim Al-Khulaifi, gouverneur de l’Agence Monétaire saoudienne et le docteur Khalid ben Suleiman Al-Khudairi, directeur exécutif de la Banque Mondiale dans le Royaume.

Lors d’une autre réunion avec le docteur Kim, le ministre saoudien des Finances a discuté du soutien de la Banque mondiale en ce qui concerne le développement durable dans le Royaume qui contribuerait également aux objectifs de Vision 2030.

Au cours des réunions de l’OPEP, des représentants de Saudi Aramco ont rencontré le secrétaire général de l’OPEP, Mohammed Sanusi Barkindo pour discuter des conditions du marché pétrolier.

Lire la suite sur Saudi Press Agency

SHARE